Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/10/2010

LES PETITS SUISSES

 Une dernière couche avant la namif du 16 octobre…

 A l’aube d’une période d’austérité et d’un plan de rigueur pour la France, il peut être intéressant de connaître la liste (non exhaustive, tirée du « Nouvel Observateur » n° 2359 du 21 Janvier 2010) des personnalités qui ont fui fiscalement le pays pour s’installer en Suisse, ou dans un autre paradis fiscal.

S’ils l’ont fait en toute légalité (achat d’une résidence en Suisse, séjour inférieur à 6 mois sur le sol français), il est par contre inadmissible que certains d’entre eux continuent à s’immiscer dans la vie politique française, en participant activement aux campagnes électorales, pour soutenir tel ou tel candidat, ou pire, en étant officiellement investi par l’Etat pour représenter la France à l’étranger, comme c’est le cas actuellement pour Alain Delon qui est le parrain officiel du pavillon français à l’exposition universelle de Shanghai.

 Parmi les plus actifs dans ce domaine, il y a donc Alain Delon (à Genève depuis 1999),mais aussi Johnny Hallyday à Gstaad depuis 2006 (le concert du 14/07/2009 à coûté 500000 € payé par le contribuable Français), sans oublier Charles Aznavour (résidant à Genève), Patricia Kaas, Emmanuelle Béart (qui manifeste EN FRANCE pour que les français accueillent et nourrissent les "sans papiers" !....puis s' en retourne en Suisse, tranquillement... )  , Daniel Auteuil, Marc Levy et Michel Houellebecq etc....

Parmi les sportifs on peut citer Alain Prost, Jean Alesi, Richard
 Virenque, et les tennismen Guy Forget, Richard Gasquet, Henri Leconte, Amélie Mauresmo, Gaël Monfils, Cédric Pioline, et Jo-Wilfried Tsonga qui payent tous leurs impôts en Suisse.

Moins étonnant, mais encore plus scandaleux, des Personnalités des
 affaires qui exercent actuellement (ou ont exercé récemment) un pouvoir politique économique ou financier en France, parmi eux :
 Antoine Zacharias (Vinci), Claude Berda (AB groupe, TF1), Daniel Hechter (couturier) et Jean-Louis David (salons de coiffure, cosmétiques).

Mais aussi des rentiers et des héritiers, dont les fortunes ont été
 créées en France, avec la participation de centaines de milliers d’ouvriers français :
Eric Peugeot, Jean Taittinger (PDG de la société du Louvre, ancien
 ministre de la justice et député de la Marne), Philippe Hersant (patron de presse du Groupe Hersant), Corinne Bouyques (héritière de la fortune Bouygues), les familles Defforey (Carrefour), Mulliez (Auchan) et Halley (Promodès), tous résidant à Genève ou aux environs.

Si ces gens n’aiment pas (fiscalement) la France, qu’ils la quittent et
 qu’ils l’oublient, et surtout qu’ils n’en profitent pas quand ils en ont besoin (comme par exemple pour venir s’y faire soigner).

A tous les français qui vont se serrer la ceinture dans un proche
 avenir, nous proposons de boycotter les concerts, les disques et les livres de tous ceux qui ne participeront pas à l’effort de solidarité nationale et aux médias, nous demandons de ne plus offrir de tribunes télévisées (pour la promotion de films et de disques) aux artistes concernés et de ne plus faire de sponsoring aux sportifs exilés.

Aux députés nous demandons d’instaurer une loi pour qu’il ne soit plus possible pour un évadé fiscal de venir se faire soigner en France (dans un hôpital public) ni de représenter officiellement la France à l’étranger.

Image2.jpg

Commentaires

y a du bon sens dans cette mote !

Écrit par : pierrot le zygo | 15/10/2010

scandaleux....pour d'autres qui ne peuventni s'arranger ni se défendre

Écrit par : ginette | 15/10/2010

Fort instructif ! merci !
Et... j'adore la photo à la fin ! ;o))
amitié
@+ michelle

Écrit par : michelle | 16/10/2010

La question n'est évidemment pas simple.Ainsi, le droit de vote est un des éléments de la nationalité. Vouloir en priver ceux qui s'expatrient n'est il pas une façon de limiter leurs droits nationaux ? Qu'y gagnerait la France ? Il n'y a pas que les fortunés qui s'expatrient. Certes ! Comme beaucoup je suis assez heurté par ces gens qui comme E.Béart se permettent de venir soutenir l'invasion de la France par les hordes immigrantes mais vivent dans des cocons luxueux en Suisse ou ailleurs à l'abri des coûts et des désordres ainsi générés en France. Mais si nous prétendons à la liberté nous ne pouvons pas condamner les imbéciles ou les malveillants sous prétexte que nous ne partageons pas leur avis. Peut être faudrait il interdire l'action militante à tous ceux qui profitent d'une situation médiatique particulière et exploitable politiquement, du fait de leurs activités professionnelles.? Mais je ne crois pas qu'il faille mêler à cela le fait de s'expatrier. Par ailleurs le bilan fiscal excessif de notre pays justifie cette fuite des capitaux. C'est à cela que la gauche en particulier devrait commencer à réfléchir avant d'avoir complètement asséché les coffres.Il faut se garder de raisonnements superficiels qui nous conduiraient à des attitudes soviétiformes et liberticides. Rendons lla France attractive pour tous ceux qui sont producteurs de richesses cela fera plus pour les défavorisés que toutes les théoories immbéciles di collectivisme.

Écrit par : DESTERE | 11/11/2010

Les commentaires sont fermés.