Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/07/2008

LETTRE D'UNE MERE A SON FILS (Fin)

... SUITE :

Par contre, on n'a plus revu l'oncle Isidore, celui qui est mort l'année dernière. Ton chien Pouky nous inquiète, il continue à poursuivre les voitures à l'arrêt. Mais ton frère c'est pire, il a fermé la voiture et il a laissé les clés à l'intérieur. Il a du aller chez lui chercher le double pour nous sortir tous de là.

Ben, mon fils, je ne t'écris pas l'adresse sur la lettre car je ne la connais pas. En fait, la dernière famille qui a habité ici est partie avec les numéros pour les remettre dans leur nouveau domicile.

Si tu vois Marguerite, passe lui le bonjour. Si tu ne la vois pas, ne lui dit rien.

 Ta mère qui t'adore.

                                    Antoinette

PS : j'allais te mettre quelques sous, mais j'avais déjà fermé l'enveloppe.

35e4613d3058cd56e3d65154b78b1ac2.jpg

25/07/2008

LETTRE D'UNE MERE A SON FILS (3)

... Suite :

Et, puisqu'on parle de ton père, je t'annonce qu'il a du travail, et qu'il en est fier. Il travaille au dessus d'à peu près 500 personnes. Il l'on pris pour tondre le gazon du cimetière.

Ta soeur Julie, celle qui s'est mariée avec son mari a enfin mis au monde, mais on ne sait pas encore le sexe, aussi je ne saurai te dire si tu es oncle ou tante. Si c'est une fille, ta soeur va l'appelé comme moi. Se sera étrange d'appeler sa fille maman !

Ton père a demandé a ta soeur Lucie, si elle est enceinte. Elle lui a dit oui, de 5 mois déjà, mais là, ton père a demandé si elle était sûre qu'il est d'elle. Lucie a dit "oui". Quelle fille solide, quelle fierté ! Tel père, telle fille !

Ton cousin Paul s'est marié et il prie tous les jours devant sa femme parce qu'elle est vierge.

.../... 

fbd08fe8422d9df880ec90981da3f9b5.jpg

24/07/2008

LETTRE D'UNE MERE A SON FILS (2)

... suite :

A propos de la veste que tu voulais, ton cousin Pierre m'a dit que si nous l'envoyons avec les boutons, comme ils sont lourds, cela coûterait plus cher. Alors, nous avons enlevé les boutons et les avons mis dans la poche. Nous avons enfin enterré ton grand-oncle. Nous avons retrouvé son corps lors du déménagement. Il était dans l'armoire depuis le jour ou il a gagné à cache-cache. Je te raconte que l'autre jour il y a eu une explosion de gaz dans la cuisine et, ton père et moi sommes sortis propulsés dans l'air au dehors de la maison. Quelle émotion ! c'est la première fois que ton père et moi sortont ensemble depuis des années. Le médecin est venu a la maison pour voir si nous étions bien et il m'a mis un tube en verre dans la bouche puis, m'a dit de la fermer pendant 10 minutes. Ton père s'est proposé de lui racheter le tube.

28b96cbe8301be69d483bf2029c9607c.jpg

23/07/2008

LETTRE D'UNE MERE A SON FILS... (1)

Cher fils,

Je t'écris ces lignes pour que tu saches que je t'écris. Alors, si tu reçois cette lettre c'est qu'elle est bien arrivée. Si tu ne la reçois pas, tu me préviens pour que je te la renvoie. Je t'écris lentement parce que je sais que tu ne lis pas très vite.

L'autre jour, ton père a lu que selon les enquêtes la plupart des accidents arrivent à 1 Km de la maison. Ainsi, nous avons décidé de déménager un peu plus loin. La maison est superbe, elle a une machine à laver, mais je ne suis pas sûre qu'elle fonctionne. Hier j'ai mis le linge dedans. J'ai tiré la chasse et je n'ai plus vu le linge depuis, mais bon ... Le temps ici n'est pas trop mauvais. La semaine dernière il a plu seulement deux fois. La première fois la pluie a duré 3 jours et la deuxième fois, 4 jours.

.../... 

fe2bd841df365faa5b48f275a3cbfa72.jpg

24/12/2007

LETTRE OUVERTE AU PERE NOEL

da3227ab8ced0d460a854c17c9e120bc.jpgCher Père Noël
Heureusement, ta prochaine visite mobilise toutes les attentions du moment et l’excitation de l’événement nous entraîne dans un tourbillon d’excés de consommation pas toujours équitable. Bientôt, tu seras le seul à nous faire rêver. Aussi, c’est toujours avec plus de frénésie que nous balisons ton parcours de peur d’être oubliés.
A notre planète toujours plus asphyxiée, nous mettons entre parenthèses nos intentions susceptibles d’économiser l’énergie, pour surconsommer des milliers de kWh afin de s’étourdir en donnant de la féerie à ces fêtes de fin d’année, dont le pouvoir magique est de nous déconnecter un moment de notre sinistre réalité sociale. C’est presque un miracle, tant les temps sont durs pour tous ceux qui triment pour pas grand chose. Heureusement, tu es idolâtré pour donner sans compter car, vois-tu, ici bas nous sommes tous à surveiller de trés prés notre bourse qui n’en finit pas de se tordre de douleur.
Pourtant, tous ceux qui reçoivent si peu dans leur vie, et ceux qui dégringolent chaque jour un peu plus auront une pensée pour ces pauvres-riches, multimilliardaires, dont le sens le leur vie ne trouve pas de satisfaction dans la démesure.
Un recensement des gens heureux, nous permettrait de percer le secret de ces êtres en voie de disparition. Mais... non ! ils ont raison, pour être heureux, vivons discret...
Très cher Père Noël, cette année, ne repart pas aussi vite, car nous avons tant de choses à te confier…